TOP
SHOW



 

Partagez | .
 

 L'Empire Éternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Chrysoppe

Messages : 8
Date d'inscription : 18/02/2017
MessageSujet: L'Empire Éternel   Mer 22 Mar - 0:13


L'EMPIRE ÉTERNEL








ELFES DE TOUTES PARTS,


Au commencement, il n’y avait qu’une terre dure plongée dans le tumulte d’une guerre sans fin. La vie prenait son essor dans le déchaînement des éléments. Les bêtes rampaient pour fuir, dans l’ombre des feuillages, les géants de chair et d’airain qui se déchiraient. Dès l’aube, les créatures couchaient leur ventre contre la terre - et elles ne redressaient l’échine qu’avec la nuit. Quelques êtres, élus du destin, s’enfoncèrent jusqu’aux lieues de ce monde où le jour ne se levait pas. Au coeur du continent régnait une vie conquérante - les arbres étendaient si haut leurs ramures qu’ils couvraient le firmament brûlant d’un manteau noir, et celaient dans une nuit sans fin ce royaume de richesse profuse. Dans le secret de cette nuit qui les protégeait, les premiers êtres redressèrent la tête, et ne baissèrent plus jamais les yeux. Ils s’établirent dans les contreforts de cette nature bienveillante. Les premiers d’entre eux rendirent un culte à la nature, à la racine de laquelle bourgeonnait la première des civilisations. On les appela les druides.

Assez armés, ils s’enfoncèrent plus encore dans ce royaume où leurs légendes primitives disaient que vivaient des monstres à taille de colosse - et plus ils s’enfonçaient dans la nature, plus elle prenait des dimensions extraordinaires, comme nourrie par une mère au sein de laquelle l’enfant le plus frêle devient le prince des guerriers. Ils virent des cerfs, et des renards, et des corbeaux, qui faisaient la taille de collines et obéissaient à l’intelligence de ceux d’entre eux qui faisaient la taille de montagnes, mais aucun de ces colosses de la nature ne les inquiéta. Ils étaient doux, et les guidèrent dans les profondeurs de ces landes inconnues.

Tout devint calme. Au loin, dans la forêt, comme un soleil chu du ciel, une source les aveuglait. La plupart n’osa pas s’en approcher, mais quelques explorateurs dans le coeur desquels la destinée avait mis le courage, s’avancèrent. Ils découvrirent le Puits d’Éternité, dont les énergies incandescentes irriguaient tout ce monde, et bientôt le coeur de ce peuple : les elfes ! Ils bâtirent leur plus grande cité sur les rives de cet astre tellurique. Aux bords de cette source infinie, ils accomplirent de tels prodiges que tous les elfes à leur suite les joignirent, et que tous les royaumes furent unis en un Empire. Un Empire Éternel, dont la destinée était de régner sur le monde pour lui apporter ses lumières car, enfin armés par la nuit, les elfes pouvaient reconquérir le jour et abattre les géants de chair et d’airain qui les en avaient chassés ! On rendit un culte à la lune, qui de son oeil éclairait, dans la couronne que lui formaient les arbres, le Puits dévoilé - on respectait la nature en lui montrant les égards qu’elle méritait - et l’on s’abreuvait à ce Puits de sagesse sans fond. Mages, prêtres et druides vivaient en harmonie !

Les elfes écrasèrent tous les empires ! Ils anéantirent l’empire des trolls, à jamais divisé. Les terrestres s’inclinèrent en respect devant eux ! Ils étendaient leur pouvoir, à l’origine de toutes les convoitises, sur toute la face du monde. Jamais, depuis, il n’y eut empire si grand ! Jamais, depuis, il n’y eut d’empire si pérenne ! Jamais aucun peuple n’arriva si vite au faîte de sa gloire, et ne s’y maintint si longtemps. Cet empire ne pouvait être vaincu que par un ennemi plus grand que lui,  mais rien n’était aussi grand que l’empire des elfes. Seuls les elfes pouvaient se défaire eux-mêmes - vous connaissez notre histoire tragique, frères elfes : c’est ce qu’ils firent ! Et comme les elfes régnaient sur le monde, la chute de leur empire se fit avec la chute du monde. Quand notre Empire se brisa, le monde se brisa avec lui !

L’Empire se déchira, comme tout empire qui meurt. Certains s’isolèrent dans le respect de la nature et de la nuit qui les avait rendus si grands - d’autres ne voulurent pas laisser le jour au reste du monde et errèrent pendant des décennies, dans une douloureuse marche de repentance, pour des bois cléments où reconstruire leur empire sur le jour - mais tous, quelle que fût la voie de chacun, partagèrent leur souffrance et se rachetèrent. Et pourtant… Ils ne cessèrent de se diviser toujours plus… Les kaldoreis restèrent reclus du monde pendant des années, chassant les Bien-nés. Ces derniers  moururent ou s’enfermèrent derrière les remparts d’Eldre’Thalas, qui tomba aux mains des démons, puis d’ogres, et enfin de la démence de son suzerain. Ceux qui n’avaient pas voulu abandonner le jour devinrent les hauts-elfes, et l’histoire bâtarde des races posthumes, ces races qu’enfanta le monde après la mort de notre Empire, sépara les hauts-elfes des sin’doreis. Qui sait combien d’autres de nos frères nous sont encore aujourd’hui arrachés ? Pendant ce temps, nos frères injustement répudiés, les déshérités, ne sortent qu’à peine de leur grand mal depuis la restauration du Puits de soleil, et les Bien-nés maudits, que l’on appelle les nagas, portent encore les stigmates du péché cardinal que nous avons commis envers ce monde.


Que sommes-nous devenus aujourd’hui ? Nous sommes à ce point déchirés que le jeu sot des alliances mène les kaldoreis et les sin’doreis en guerre les uns contre les autres. Et pour qui ?! Ce n’est pas la grandeur des kaldoreis ou des sin’doreis, et encore moins celle de tout notre peuple, que cela sert ! Ce sont les intérêts de ceux qui commandent à ces alliances : les orcs et les humains ! Des envahisseurs au service du Démon qui nous a fait déchoir pour les premiers, et les fils ignobles des tréfonds de ce monde pour les seconds. Orcs et humains se font la guerre au front, mais ils sont en vérité alliés contre notre grandeur ! Combien de temps, elfes, supporterez-vous encore d’être ainsi méprisés par ceux que vous dominiez hier ? Combien de temps supporterez-vous que ces humains et ces orcs, qui ne connaissaient jadis rien à la magie avant que vous ne la leur ayez enseignée, et qui révèrent comme des enfants leurs religions abêtissantes, vous ordonnent du haut de tout leur dédain ? Hier vous étiez immortels, et aujourd’hui vous mourez sous leurs lames. N’oubliez pas, elfes, que c’est dans le sang sacré des princes qu’ils osent tremper leur fer !

Notre destinée, frères elfes, était de gouverner à ce monde dans la lumière, et d’aller par les étoiles en libérer bien d’autres du joug des géants de chair et d’airain qui nous opprimaient. Les Titans et les Très Anciens, qui se déchirent avec la Légion, ne sont pas que les ennemis d’Azeroth. Combien d’autres créations à travers les étoiles doivent souffrir de leur guerre éternelle ? Depuis que notre Empire a chuté, nous nous sommes divisés, et dans notre division, nous avons entraîné celle de ce monde. Regardez tous ces peuples qui se font entre eux la guerre, qui sont prêts à toutes les trahisons. Souvenez-vous, frères de sang, Garithos qui vous trahissait quand vous vous unissiez à nos parents déchus les nagas pour le secourir ! Souvenez-vous, frères de la nuit, ces orcs amenés par un humain sur notre monde pour massacrer les vôtres ! Regardez-les se débattre puérilement pour savoir qui d’entre eux montera sur le trône. Ils ne peuvent pas unir leur propre peuple. Mais si nous ne le pouvons, qui le pourrait ?

Si vous voulez que la guerre cesse entre ces races désunies, qui ne sont pas encore assez mûres pour guider ce monde, il faut d’abord la mener jusqu’au bout - pour que, quand le moment sera venu d’entamer la guerre finale contre la Légion et contre les Très Anciens, rien ne puisse entraver l’Armée d’Azeroth. Mais avant cela, il faudra vous unir… Il faudra que tous les elfes, à travers le monde, s’unissent en un Empire, et qu’ils consentent à sacrifier leurs vieilles alliances pour mener la guerre à son terme, pour unifier sous ses lumières tous les peuples de ce monde, et que le règne sagace de notre Empire soit restauré ! Aucun empire ne fut jusqu’alors restauré, parce qu’aucun ne fut aussi grand que le nôtre, qui seul y parviendra !

Vous avez une destinée, frères elfes ! Ensemble, nous pouvons restaurer de notre Empire Éternel ! On chantera vos noms dans les hymnes de demain. On vous louera dans toutes les langues. On dressera des statues à votre effigie, et l’on vous honorera dans des temples. Vous serez demain des héros, si vous osez aujourd’hui devenir des seigneurs ! Mais il faudra pour cela vouloir la guerre, et la vouloir totalement. La guerre n’est pas le mal, la guerre est nécessaire, elle est le moteur de l’histoire, et sur sur la sente de ses batailles que nous parviendrons à unifier ce monde sous notre Empire. Entendez mon appel et prenez vos armes, seigneurs de la guerre, hissez vos bannières et sous nos oriflammes millénaires, nous reprendrons la place qui nous est échue dans ce monde, car c’est nous qu’il a portés dans son ventre et jusqu’aux nues ! Le monde tremblera au son de nos cors, et les vaincus tresseront des lauriers à nos morts, car nul ne pourra plus ignorer la grandeur de l’Empire des elfes ! Et alors, Azeroth unie sous l’égide des elfes, nous éteindrons enfin dans le Néant les feux de la Légion !

Si vous voulez la paix, préparez la guerre !
Elfes du monde, unissez-vous !


L’EMPIRE NE MEURT JAMAIS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chrysoppe

Messages : 8
Date d'inscription : 18/02/2017
MessageSujet: Re: L'Empire Éternel   Mer 22 Mar - 0:17







L’Empire Éternel est une organisation militaire et politique qui a plusieurs objectifs qui se fondent en un seul. Il est constitué d’elfes qui regrettent la grandeur perdue de l’empire millénaire des elfes, avant la Guerre des Anciens, et qui sont aussi très inquiets de l’accroissement du nombre et de la violence des conflits qui opposent à la fois les peuples entre eux, et les peuples à des menaces beaucoup plus grandes, comme la Légion, les Très Anciens, le Fléau tout juste vaincu, et peut-être des menaces plus grandes encore. Ils veulent donc restaurer leur empire en unifiant tous les elfes sous une seule bannière, faisant fi des distinctions entre les races, car ils n’en sont qu’une seule et que l’Alliance et la Horde ne sont que des alliances récentes issues de hasards funestes de l’histoire. Ils veulent mener les elfes dans une guerre totale contre tous les peuples, ou pour faire des alliances afin que ceux-ci rejoignent pacifiquement leur empire, ou pour les contraindre par la force à se mettre sous leur égide. Il est en revanche hors de question de mener des guerres entre elfes, la diplomatie doit seule pouvoir conduire à une unification des peuples en un seul.

C’est une organisation prête à faire des alliances, qui a une vision pragmatique de la guerre pour laquelle on peut être demain ami avec celui qui était hier son ennemi - ils ne croient pas aux grandes corporations d’intérêts que sont l’Alliance et la Horde et ne se fondent sur rien. Pour eux, il n’y a rien qui distingue l’Alliance et la Horde dans leurs valeurs. Ce ne sont que des hasards de l’histoire qui ont fait que certains peuples se sont unis entre eux. Les elfes de l’Empire Éternel se croient, au contraire, soldats d’un destin qui les place au-dessus de ces querelles sans fondements. Ils sont animés par de vraies valeurs.

Outre la grandeur passée de leur empire, ils veulent irriguer le monde du savoir pour préparer tous les peuples à la guerre. Ils veulent accélérer le développement de toute la civilisation, permettre à chacun d’accéder à son potentiel maximum. C’est pourquoi cette organisation est ouverte à toutes les races si quelqu’un se reconnaît dans ce projet - toutefois, seuls les elfes peuvent accéder à des grades à responsabilité. En dépit de discours radicaux qui sont écrits pour susciter l’adhésion, l’Empire Éternel n’a pas de haine particulière contre aucun peuple. Ils ne vouent de rancoeur contre personne, et ne veulent opprimer aucun peuple - ils interdisent les postes à responsabilité de l’Empire à ceux qui ne sont pas elfes, mais ne veulent pas soumettre des peuples conquis. Ils respectent en cela scrupuleusement le principe d’un Empire : des royaumes unifiés en un grand royaume, mais qui gardent une relative autonomie en ce qui concerne leur culture et leur administration, mais doivent assurer l’Empire d’une loyauté militaire sans faille, et néanmoins ratifier leurs grands principes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'Empire Éternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Empire VS Orques sauvages et Night goblins ;)
» Vente costume style Empire
» [CR] Empire of the Sun
» [L5A] Glory of the Empire
» Empire: Tactical Warfare v1.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Odyssée :: Sur l'Odyssée :: Les Guildes-