TOP
SHOW



 

Partagez | .
 

 Limites & fonctionnement de la Magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Abraxas
Maître du Jeu

Messages : 25
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Limites & fonctionnement de la Magie   Dim 12 Mar - 13:50


La Magie

La Magie, ordinaire et très souvent abondante, est une force naturelle et cosmique qui fait partie d'Azeroth et du Cosmos tout entier. C'est un art, ainsi qu'une science. Mais c'est surtout une vocation et le fruit d'un apprentissage tumultueux et complexe. Il existe bien de nombreuses formes et écoles de magies différentes sur Azeroth, mais toutes obéissent aux mêmes règles fondamentales. Ici, on ne s'occupera pas de les définir et d'en expliquer les fonctions, puisque celles-ci sont éminemment claires pour tout un chacun, cependant on prendra le temps d'expliquer ce que la magie en général peut et ne peut faire ainsi que ce qui peut être fait et ne peut pas être fait.

Tout d'abord, il faut savoir que mélanger plusieurs formes de magie relève d'un travail titanesque et souvent dangereux. Ce n'est pas impossible, mais presque. D'autant plus que certaines magies ne peuvent pas être pratiquées par la même personne. Les magies divines ne peuvent, par exemple, pas se lier aux magies démoniaques. Un prêtre qui se sera trop consacré à la magie gangrénée perdra lentement l'usage de la lumière à mesure que celui de la magie de la légion grandira. C'en est de même pour toutes les formes et les écoles ; un chaman qui chercherait à devenir mage perdrait non seulement l'usage des éléments, mais aussi les faveurs de ceux-ci. Et ainsi de suite.

Mélanger les spécialisations est d'autant plus dangereux car les énergies qui font la magie sont volatiles, certaines même addictives. Ceux qui se risquent à trop se consacrer à leur apprentissage de la magie sous toutes ses formes risqueraient bien d'y laisser leur vie. Le mana, une des énergies qui compose toute chose, est intimement lié à chacun ; et le torturer pour qu'il s'adapte à toutes les formes de magies que l'on voudrait apprendre peut l'endommager gravement et même parfois sévèrement rompre le lien d'un être à la magie. Et toute chose du Cosmos est liée à la magie, même celles qui ne la pratiquent pas.

Il est aussi très important de savoir que la magie n'est pas quelque chose de facile à contrôler ou à maîtriser. Même les mages mortels les plus expérimentés auront toujours certaines difficultés à contrôler certains sorts, car ceux-ci sont autant éprouvants physiquement autant que mentalement ; la magie fatigue. Elle draine non seulement le mana mais aussi la force et l'énergie. Il va s'en dire qu'on ne verra jamais de mages paresseux, bien au contraire ! Un mage doit être en parfaite condition physique pour être au maximum de son potentiel. Aussi, canaliser un sort n'est pas simplement un geste de la main ; c'est beaucoup plus. La magie est un exercice complexe, encore une fois, et lancer un sort est en soi une prouesse physique ! Chaque sortilège est différent, mais tous sont spécifiquement définis par un lot d'intentions qui sont exprimées par le geste, l'incantation et le langage corporel du sorcier lui-même.

De manière beaucoup plus spécifique, la magie arcanique est un exercice principalement verbal. Tous ses sortilèges doivent être formulés oralement pour fonctionner au maximum de leur potentiel. Cela ne veut pas pour autant dire qu'il est impossible de lancer un sort sans en prononcer la formule ! Simplement, que le potentiel maximal d'un sortilège ne peut être atteint que si le mage qui le lance sera en mesure de canaliser vocalement ce-même sort. Il existe bien évidemment des exceptions, les plus évidentes sont des personnes comme le Gardien de Tirisfal, ou plus simplement des Archimages ou des Mages de guerre entrainés spécifiquement pour être capable de conjurer un sort silencieusement sans que la puissance de celui-ci ne soit atténuée. Cependant, il est important de préciser que la différence de puissance entre un sortilège non-verbal et un autre qu'on aurait formulé n'est pas extraordinaire non plus, puisque la véritable efficacité d'un sort est entre les mains de son mage.

En bref, la magie : c'est dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odysseerp.forumactif.com
 

Limites & fonctionnement de la Magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les limites de la magie médicinale...
» Strategia Imperialis (personnages et magie)
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu
» Questions sur les mains limites / scores...
» Domaine de magie pour les slanns

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Odyssée :: Au commencement :: Contexte & annexes-